fbpx

Comment se faire confiance ? 9 tips pour croire en soi

s'affranchir du manque de confiance en cessant de porter un regard dévalorisant sur soi

Peur du jugement, timidité, procrastination ou encore difficultés relationnelles, le manque de confiance en soi peut avoir des incidences dans la vie amoureuse, sociale et professionnelle. Il peut même, dans certains cas, conduire à la déprime, voire à la dépression. Directement lié à des croyances limitantes sur ses propres capacités et à la peur de l’échec, manquer d’assurance étouffe le potentiel et pousse à agir à travers ses peurs et non selon ses aspirations. Toutefois, l’affirmation de soi se travaille et reprendre confiance est possible par l’action, l’amour de soi et la connaissance de soi. Je vous livre ici mes 9 conseils pour vous aider à vous libérer du manque de confiance en soi.

1 — Se libérer de la peur du regard des autres et devenir maître de sa vie

Accorder une grande importance au regard de l’autre est symptomatique d’un manque de confiance en soi. La peur d’être jugé peut avoir de lourdes conséquences telles que l’apparition de complexes physiques, la stagnation dans une situation douloureuse, ou encore la crainte de s’affirmer. Elle constitue un véritable frein à votre épanouissement personnel. C’est pourquoi se libérer de la peur du regard des autres est essentiel pour reprendre le pouvoir sur sa vie et avancer vers la réussite.

La première étape consiste à revenir à soi. Il est indispensable de vous interroger sur le regard que vous vous portez à vous-même. Si vous prêtez attention à votre petite voix intérieure, il y a de grandes chances que vous réalisiez que la personne la plus exigeante envers vous n’est autre que vous-même.

Ceux qui éprouvent un manque de confiance ont tendance à être impitoyables avec elles-mêmes. Être indulgent et bienveillant pour soi est un premier pas vers l’amour de soi et contribue à renforcer l’estime de soi. Le jugement des autres devient alors insignifiant.

De la même manière, lorsque vous êtes sur le point de passer à l’action, demandez-vous si vous le faites réellement pour vous-même. Pour se libérer du poids du regard de l’autre, se connaître et s’interroger sur ce qui vous anime vraiment est essentiel. Agir en étant imparfait et oser déplaire est une clé très puissante pour renforcer l’affirmation de soi.

2 — Arrêter la procrastination pour sortir du cercle vicieux du manque de confiance en soi

La confiance en soi est la part de nous-mêmes qui nous permet d’agir sereinement, notamment lorsque nous sommes face à de nouvelles expériences. La dose de confiance que nous nous accordons est directement liée à notre rapport à l’échec. Ainsi, le manque d’assurance mène le plus souvent à la procrastination, car la peur d’échouer est plus forte que tout. Or, pour se renforcer, l’estime de soi a besoin de petits succès quotidiens. On entre alors dans un cercle vicieux : le manque de confiance en soi soi entraîne l’inaction, qui elle-même diminue l’estime de soi, etc.

Agir et arrêter de procrastiner est indispensable pour commencer à s’affirmer. Poser des petites actions tous les jours contribue à se libérer du manque de confiance en soi, car tout comme le sport, gagner en confiance est un entraînement. Si demain, vous vous mettez au yoga, vous commencerez par des mouvements simples et accessibles aux débutants, puis vous progresserez en vous entraînant. De même, une pratique régulière contribue à renforcer l’affirmation de soi. Plus vous passerez à l’action, plus vous élargirez votre zone de confort. Vous serez alors fier de vous et aurez une meilleure image de vous-même. Vous pourrez ainsi renforcer votre estime de soi et entrer dans un cercle vertueux.

3 — Modifier son rapport à l’échec et commencer à croire en soi

tirer les leçons d'un échec et surmonter le manque de confiance

On l’a dit, confiance en soi et rapport à l’échec sont étroitement liés. La peur de l’échec provient en grande partie de l’environnement familial et scolaire dans lequel vous avez grandi. Si l’on vous a présenté l’échec comme une catastrophe insurmontable et une blessure de l’égo, alors, vous aurez peur de passer à l’action. Si, au contraire, vos parents vous ont enseigné comment tirer les leçons de vos échecs et vous ont démontré qu’ils ne mettaient pas en cause la personne que vous êtes, vous serez plus armé pour y faire face et apprendre de vos erreurs.

Pour avancer et regagner confiance en soi, il vous faut vous détacher de ces croyances limitantes sur l’échec. Il est donc essentiel de se questionner sur ce dernier pour apprendre à le relativiser. Pour autant, il ne s’agit pas de foncer tête baissée sans réfléchir, mais bien d’être capable de mesurer en toute conscience les risques réels, et non ceux dictés par vos peurs.

Ainsi, si vous craignez d’agir, avant de vous lancer, posez-vous les questions suivantes :

  • Comment me sentirai-je lorsque j’aurai réalisé cette action ?
  • Quels sont les risques ? Que va-t-il objectivement se passer si j’échoue ?
  • Si je réussis, qu’est-ce cela va m’apporter ? Que ressentirai-je ensuite ?

Vous verrez qu’en prenant du recul sur la situation et en interrogeant vos ressentis, vous aurez les idées plus claires sur vos réelles motivations et les risques encourus.

Enfin, si devez faire face à une situation d’échec, demandez-vous :

  • OK, j’ai échoué, quelles en sont les conséquences ?
  • Qu’est-ce que cela m’apprend ? Comment ferai-je la prochaine fois ?      

Tirer les leçons de ses échecs est nécessaire pour parvenir à croire en soi. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de la grande majorité des artistes, sportifs ou entrepreneurs qui réussissent.

4 — Renforcer sa connaissance de soi pour retrouver l’estime de soi

pratiquer une activité physique pour cesser de manquer de confiance en soi

La perte de confiance en soi vient souvent d’une mauvaise connaissance de soi. Votre éducation et vos expériences passées vous ont poussés à embrasser certaines croyances qui vous font douter de votre potentiel. Croire en ses capacités implique de se détacher de ces croyances limitantes. Revenir à soi est en effet la base d’une estime de soi retrouvée.

Bien se connaître passe principalement par les sensations. C’est le corps qui nous en donne des indications. Ainsi, lorsque vous êtes face à vos peurs, prenez le temps de ressentir ce qui se passe en vous et les émotions qui vous traversent. Demandez-vous à quoi vous ramène cette peur dans votre histoire personnelle. Observez les pensées qui vous viennent. Il n’est pas toujours facile d’appliquer ce conseil lorsque l’on est en situation de stress, c’est pourquoi s’aménager chaque jour une séance de médiation de 5 à 10 minutes constitue un excellent entraînement qui vous permettra d’être mieux armé quand vous serez confronté à vos appréhensions.

Mieux se connaître consiste également à se questionner sur ses réelles aspirations. Si vous manquez de confiance, peut-être avez-vous toujours agi à travers le regard des autres ou à travers vos peurs. Il est maintenant temps de vous interroger sur ce qui vous anime. Que feriez-vous si vous aviez une totale confiance ? À quoi ressemblerait votre vie d’un point de vue relationnel, amoureux ou professionnel ? Vous saurez alors vers quelle direction aller pour être heureux.

La connaissance de soi est capitale, car elle permet de prendre réellement conscience de ses capacités et de réaliser le lâcher-prise qui laisse place à une totale confiance en soi.

5 — Développer un mindset positif pour plus d’affirmation de soi

S’affirmer exige d’adopter un état d’esprit positif. C’est cela qui vous ouvrira les portes du succès. C’est d’ailleurs sur ce principe que repose la loi de l’attraction. En étant positif, vous agissez en conséquence et attirez les personnes et circonstances propices à votre épanouissement personnel et à votre réussite. En effet, le pessimisme est à l’origine d’émotions négatives qui ont tendance à inhiber et à freiner nos actions. Tout comme la confiance en soi, la pensée positive se travaille. C’est pourquoi je vous propose de mettre en place quelques petites actions quotidiennes qui peuvent vous aider à acquérir un bon mindset :

Les actions du jour

  • le carnet de gratitude : chaque jour, notez trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant dans votre vie ;
  • la liste de ses réussites : de la même manière que pour le cahier de gratitude, écrivez chaque soir, avant de vous coucher, trois succès du jour. Cela s’avère parfois difficile au départ, mais bien vite, vous verrez que l’étendue de vos capacités est plus importante que vous ne le pensez. C’est très efficace pour améliorer l’estime de soi ;
  • la célébration de vos victoires : chaque victoire, aussi minime semble-t-elle, au premier abord, mérite votre attention. Prenez donc le temps de le savourer, ne serait-ce que quelques minutes ;

Les nouvelles pratiques

  • la diète médiatique : il ne s’agit pas de se couper du monde, mais d’éviter d’être pollué par la négativité ambiante. Privilégiez la presse écrite, de préférence des journaux sérieux. Vous aurez alors une vision plus objective de ce qui se passe dans le monde sans être assailli par l’aspect sensationnel ;    
  • un entourage positif : privilégiez les relations avec les personnes qui vous tirent vers le haut, croient en vous et vous apprécient pour ce que vous êtes. Vous y gagnerez en motivation, en confiance et en amour de soi ;        
  • la gestion des émotions : savoir canaliser ses émotions négatives évite de ruminer et permet une plus grande résilience. De nombreuses techniques peuvent vous y aider : méditation, coaching, sophrologie, hypnose, relaxation, etc.

6 — Changer ses habitudes pour prendre confiance en soi et avancer vers la réussite

lire des livres inspirants pour se libérer du manque de confiance et avancer vers plus de réussite et d'affirmation de soi

Rien de pire que d’avoir un sentiment d’impuissance sur sa propre vie. Prendre confiance en soi et réussir sa vie amoureuse, sociale et professionnelle demande de se fixer des objectifs et de modifier certaines habitudes.

Pour commencer, prenez le temps de noter les choses qui ne vous conviennent plus et qui sont un frein à votre développement personnel. Puis, faites la liste des nouvelles habitudes que vous pourriez mettre en place pour avancer vers plus de réussite et d’affirmation de soi.

Les possibilités sont bien sûr infinies, mais ces quelques activités inspirantes et bénéfiques à intégrer à votre quotidien peuvent vous aider à renforcer votre confiance en soi :

Solliciter le corps

  • faire    du sport (arts martiaux, danse, yoga, etc.) : pratiquer une activité physique vous aide à améliorer la vision de soi et permet de réduire le stress de manière significative ;
  • pratiquer la méditation : méditer aide à prendre conscience de vos pensées et de vos ressentis. C’est un outil très puissant pour accéder au lâcher-prise ;

Favoriser l’activité intellectuelle

  • écrire : l’écriture est un exutoire idéal pour évacuer les pensées négatives et gérer ses émotions. Elle permet également de mettre en ordre ses idées pour y voir plus clair. Enfin, noter vos objectifs sur le papier multiplie vos chances de les atteindre ;
  • lire des livres inspirants : les livres sur la confiance en soi vous donnent des clés intéressantes pour vaincre le manque d’assurance ;    
  • s’inspirer de mentors, de personnes qui ont réussi et que vous admirez : la réussite est aussi un état d’esprit. S’imprégner de la mentalité de gens inspirants permet d’acquérir un mindset positif ;

S’initier à de nouvelles disciplines

  • apprendre une langue : l’apprentissage d’une nouvelle langue possède plusieurs bienfaits : booster la concentration et renforce la zone du cerveau liée à la mémoire et aux émotions ;           
  • jouer d’un instrument de musique : la musique est un excellent anti-stress. Elle permet également de développer la mémoire et la créativité ;
  • etc.

Attention toutefois de ne pas aller brûler les étapes au risque de vous décourager et de vous dévaloriser, ce qui n’est évidemment pas le but. Il ne s’agit pas de modifier entièrement sa façon de vivre du jour au lendemain. Allez-y progressivement en adoptant d’abord une nouvelle habitude. Puis, quand vous vous sentez prêts, installez-en une deuxième et ainsi de suite. Il est important de s’écouter et d’être patient et bienveillant envers soi-même.

Changer de routine n’est pas toujours simple. Se faire accompagner peut être une réelle source de motivation et permet d’optimiser ses chances de réussite. Si vous en ressentez la nécessité, n’hésitez pas à faire appel à un coach en développement personnel. Il saura vous écouter et vous conseiller pour vous mener vers le succès.

7 — Faire preuve de bienveillance avec soi-même et renforcer l’amour de soi

L’amour de soi est la principale composante de l’estime de soi. Elle influe principalement sur vos relations aux autres et à vous-même. À l’instar de l’amour d’une mère pour son enfant, l’amour de soi se doit d’être inconditionnel. Savoir s’aimer malgré ses échecs et ses défauts nécessite une grande bienveillance et une bonne connaissance de soi.

Aussi, lorsque vous échouez ou que vous faites une erreur, prenez conscience de votre petite voix intérieure. Quand vous entendez arriver les fameux « je suis nul », « quel imbécile » ou « je n’y arriverai jamais », prenez le contre-pied et parlez-vous comme si vous vous adressiez à votre meilleur ami. Faites de même lorsque vous êtes tenté de vous comparer aux autres.

La bienveillance envers soi se manifeste également par de petites attentions au quotidien pour améliorer votre bien-être : massages, bons petits plats, temps pour vous, etc. 
Prendre soin de soi constitue en quelque sorte une preuve d’amour à soi-même et contribue grandement à renforcer l’estime de soi.

8 — Quitter sa zone de confort et agir pour inspirer les autres

oser aller au delà de ses habitudes et transcender le manque de confiance en soi

La confiance en soi se muscle grâce à des victoires quotidiennes. Plus vous agirez et remporterez des petits succès, plus vous serez en mesure de quitter votre zone de confort. Vous prendrez alors conscience de l’étendue de votre potentiel et pourrez aller de l’avant sereinement. Progressivement, vous vous apercevrez que vous construire une vie sur mesure est possible.  Et cela se verra sur vous.

Avez-vous remarqué la force d’attraction des personnes qui dégagent de l’assurance et agissent selon leurs aspirations ? Lorsqu’on prend confiance en soi, la posture change, le visage est plus avenant, les gestes sont plus sûrs. On attire ainsi de nouvelles personnes plus positives. Par ailleurs, croire en soi inspire les autres, car au fond, c’est ce à quoi tout le monde aspire.

Les exemples de personnes qui ont remporté des succès en s’affirmant ne manquent pas. Quels sont vos mentors, les personnes que vous admirez ? Qu’ont-elles en commun ? Vous inspirer d’eux et de leur état d’esprit vous apportera des clés précieuses pour comprendre comment prendre confiance en soi.

9 — Se faire accompagner par un coach pour travailler la confiance en soi

Faire un travail sur soi et opérer certains changements sont inévitables pour reprendre confiance en soi. Faire ce chemin seul peut toutefois s’avérer long et difficile, notamment pour les personnes souffrant d’un gros manque de confiance en soi. On ne sait pas toujours par où commencer et l’on a parfois tendance à se décourager.

Un coach en développement personnel est un professionnel en mesure de vous écouter et de vous accompagner vers une vie plus épanouie. Le coach permet de réaliser ce travail beaucoup plus vite et de vous guider dans votre cheminement.

Les avantages du coaching sont effectivement multiples :

  • développer une meilleure connaissance de soi ;    
  • lâcher prise sur les croyances limitantes qui freinent votre accomplissement ;    
  • mettre en lumière vos points forts pour les renforcer ;       
  • revenir à soi pour se libérer de la peur du jugement et des comparaisons ;         
  • acquérir un mindset positif et renforcer votre motivation ;  
  • vous aider à atteindre vos objectifs de vie ;
  • vaincre sa timidité et oser sortir de sa zone de confort.

Se libérer du manque de confiance en soi et reprendre le contrôle de sa vie passe par la connaissance de soi et le passage à l’action. Pour des résultats positifs, « muscler » sa confiance en indispensable. C’est le premier pas vers une vie épanouie.

Laisser un commentaire