fbpx

Comment apprendre à se connaître?

« Connais-toi toi-même ». En reprenant à son compte cette célèbre inscription du Temple de Delphes, Socrate nous exhorte à la connaissance de soi pour atteindre la sagesse et l’accomplissement. Il est vrai que le regard sur soi est bien souvent déformé par un manque de confiance en soi, des croyances limitantes et des peurs. Nos choix de vie sont alors souvent faussés par des idées reçues sur notre personnalité et nos capacités. Nous empruntons ainsi inconsciemment des chemins qui ne nous correspondent pas vraiment, nous éloignant d’une vie accomplie et façonnée pour nous. Ce manque de discernement a des incidences sur les plans personnel, social et professionnel. Il suscite un sentiment d’insatisfaction et du stress. Apprendre à se connaître et découvrir ses aspirations est la clé pour s’accomplir et accéder au bonheur et à la réussite.

Vision de soi et connaissance de soi

La vision de soi : un regard déformant sur soi

Souvent confondue avec la vision de soi, la connaissance de soi en est pourtant souvent éloignée. En effet, le regard que vous portez sur vous repose sur des croyances plus ou moins fondées à propos de votre personnalité. Il est donc totalement subjectif et majoritairement influencé par votre éducation et les attentes que vos parents plaçaient en vous. Un parent fait parfois inconsciemment subir une pression à ses enfants afin que ces derniers accomplissent ce qu’eux-mêmes n’ont pas pu réaliser. Vos choix, doutes et aspirations ne sont alors pas considérés, fragilisant l’estime de soi. Cette vulnérabilité se traduit alors très souvent par la peur de déplaire, de s’affirmer et par une difficulté à faire des choix.

Au contraire, un enfant dont les peurs et les envies ont été entendues sera en mesure de savoir, adulte, ce qui est bon pour lui. Il trouvera alors plus facilement sa place dans le monde et sera capable de prendre des décisions importantes.

Définition de la connaissance de soi

Se connaître consiste à avoir une conscience claire de ses qualités et de ses défauts, de ses forces et de ses faiblesses. Ainsi, la connaissance de soi exige une neutralité et un certain recul sur soi. Pour y parvenir, il faut être capable de se détacher de ses croyances limitantes et de lâcher prise sur les différents jugements que l’on porte sur soi.

Pour que cette libération opère, il est nécessaire, dans un premier temps, de savoir comment vous vous percevez. Vous pourrez alors identifier les jugements et les reconnaître lorsqu’ils se présentent. Une meilleure connaissance de soi passe donc par des prises de conscience et une introspection en profondeur.

L’effet miroir : une clé puissante pour mieux se connaître

le reflet miroir pour prendre conscience de soi et mieux se connaître

Nous ne sommes pas parfaits et avons tous des zones d’ombre que nous préférerions ignorer. Pourtant, faire preuve d’honnêteté envers soi-même est une des clés pour accéder à une bonne connaissance de soi. Néanmoins, il ne s’agit pas de se flageller, mais de prendre conscience avec bienveillance des multiples aspects de soi-même.

Savoir ce que vous projetez inconsciemment sur les autres est un excellent moyen de découvrir qui vous êtes. En effet, pour le psychiatre Carl Gustav Jung, « nous percevons chez les autres les mille facettes de nous-mêmes ». C’est ce que l’on nomme « l’effet miroir ». Il consiste à percevoir chez les autres des parts non conscientisées de nous-mêmes. Ainsi, un trait de caractère qui vous agace chez votre voisin est peut-être une chose que vous refusez de voir chez vous. Tandis que ce que vous appréciez ou admirez chez d’autres correspond à ce vers quoi vous voulez tendre.

Juger et catégoriser est un besoin humain. Cela permet de donner un sens à ce que nous voyons et vivons. Le tout est d’en prendre conscience et de l’utiliser comme un outil d’introspection pour mieux se comprendre.

Se découvrir pour renforcer l’estime de soi

Pour le psychiatre Christophe André, l’estime de soi est une part de la personnalité qui englobe les composantes comportementale, cognitive et émotionnelle du soi. Or, cet équilibre fragile est souvent mis à mal par de fausses croyances acquises par l’éducation et l’environnement familial et social de l’enfant.

Retrouver une bonne estime de soi implique donc de se défaire de ces croyances. Pour ce faire, apprendre à bien se connaître est nécessaire. La découverte de soi permet en effet de retrouver un équilibre et de lâcher-prise sur les idées reçues. Celles notamment qui blessent la confiance en soi, l’amour de soi ainsi que la vision de soi. Mieux se connaître ouvre la voie pour :

  • se détacher du regard des autres ;  
  • prendre confiance en ses capacités ;          
  • découvrir ce qui vous anime ;
  • avoir pleinement conscience de ses atouts comme de ces défauts et en faire des forces ;
  • vaincre la peur de l’échec.

Des techniques efficaces pour accéder à la connaissance de soi

4 pratiques de développement personnel pour se découvrir.

Apprendre à mieux se connaître implique un travail sur soi en profondeur. Un thérapeute ou un coach est en quelque sorte un guide dans ce cheminement vers la connaissance de soi. Les techniques pour se révéler à soi sont multiples. J’ai donc choisi de vous en présenter quatre parmi les plus efficaces.

1 – La sophrologie

Inspirée de techniques orientales et occidentales la sophrologie agit à la fois sur le corps et le mental. Elle est un formidable outil pour se reconnecter à soi et au monde extérieur. Cette pratique repose sur :

  • le renforcement du positif : la répétition d’actions positives permet d’aboutir à un mieux-être ;
  • le corps au centre de la pratique : c’est par lui que passent tous les ressentis ;   
  • la réalité objective : se détacher des croyances et prendre conscience de ce qui est.

Le sophrologue utilise différentes techniques telles que la visualisation, la relaxation en mouvement et la respiration. Ces dernières vous permettent de revenir à vos sensations et à ce qui vit en vous.

2 – La psychothérapie

Suivre une thérapie permet de traiter certains traumatismes ou blocages. Le thérapeute vous amène, principalement par la parole, à exprimer ce qui vous empêche d’avancer et de vous épanouir. Il vous guide pour vous aider à conscientiser les événements de votre passé qui vous ont amené vers une perte de confiance en soi.

Plusieurs formes de psychothérapies existent. En voici quelques-unes des plus connues :la psychanalyse : elle repose sur les théories de Freud et de Lacan notamment ;

la gestalt-thérapie : elle se base sur une connaissance globale de soi pour comprendre son fonctionnement ;

les thérapies comportementales et cognitives (TCC) : c’est une forme de thérapie brève qui permet de soigner certains traumatismes ou troubles psychologiques. Elles travaillent à la fois sur les émotions, les pensées et les comportements. Elles sont par exemple adaptées au traitement des TOCS ou des phobies sociales. Il est intéressant de noter que lefficacité des TCC est scientifiquement attestée ;

3 – Le coaching

L’objectif du coaching est de vous aider à libérer et à exprimer tout votre potentiel. Le coach vous guide vers une meilleure connaissance de soi pour vous amener à prendre conscience de vos capacités et de vos qualités. Le but est de gagner en confiance pour pouvoir reprendre le pouvoir sur sa vie. Pour ce faire, il utilise différentes techniques de développement personnel.

4 – L’hypnose ericksonienne

Grâce à un travail sur votre inconscient, l’hypnothérapeute vous amène à vous libérer des croyances limitantes qui constituent un frein à la connaissance de soi. L’hypnose thérapeutique permet également un travail en profondeur sur d’éventuels traumatismes qui seraient la cause d’un manque de confiance en soi.

Cette approche permet donc un lâcher-prise dont l’objectif est d’aboutir à la découverte de soi. N’hésitez pas à vous former à l’hypnose.

Quelques habitudes quotidiennes pour apprendre à mieux se connaître

Bien qu’elles ne remplacent pas un accompagnement par un professionnel, certaines techniques peuvent vous amener progressivement vers une connaissance de soi :

  • l’écriture : coucher ses ressentis et ses pensées sur le papier permet, d’une part, de se libérer des émotions négatives qui voilent la réalité de vos aspirations et de votre potentiel. D’autre part, écrire est un bon moyen de clarifier ses idées et d’aller jusqu’au bout de celles-ci. Il arrive alors que se révèlent des choses que l’on ignorait sur soi ;
  • la méditation : écouter ses ressentis et prendre conscience des pensées qui vous traversent est un moyen très efficace pour mieux se connaître ;

les livres de développement personnel : les livres sur la confiance en soi peuvent parfois conduire à des prises de conscience. Par ailleurs, mises en pratique, les techniques abordées peuvent être challengeantes et motiver pour sortir de sa zone de confort ;

La connaissance de soi : la clé de la confiance en soi

se connaître pour faire les choix qui mènent à la réussite

Découvrir qui l’on est

Se connaître permet d’identifier ses forces et d’accepter ses faiblesses, c’est pourquoi il est essentiel d’avoir une bonne conscience de soi pour parvenir à s’affirmer. Si vous avez conscience de votre valeur, agir et sortir de votre zone de confort devient alors beaucoup plus simple.

En effet, la découverte de soi est un bon moyen de vaincre la peur de l’échec, car vous savez qui vous êtes et échouer ne représente donc plus une blessure pour l’égo. Par ailleurs, le rapport à autrui est aussi beaucoup plus fluide, car se connaître aide à trouver sa place et à vaincre la timidité.

Mieux se connaître pour trouver sa voie

Apprendre à se connaître, c’est aussi découvrir quelles sont vos aspirations. Si vous avez pu lâcher les croyances liées aux attentes de vos parents, à votre peur d’échouer ou au regard des autres, il vous est alors enfin possible de savoir ce qui vous correspond vraiment au plus profond de vous.

Ce nouveau rapport à soi permet de renforcer votre intuition et votre discernement qui vous guident dans vos prises de décision et vos choix personnels. Vous attirez ainsi à vous les bonnes personnes dans votre vie amoureuse et sociale. Vos orientations professionnelles s’accordent également à vos aspirations. Vous pouvez alors faire les choix qui vous mèneront vers plus de réussite et d’épanouissement.

Mieux se connaître est un cheminement intérieur qui demande patience et bienveillance envers soi-même. Avoir conscience de ce qui vous anime et de vos capacités est la clé pour prendre confiance en soi et se construire une vie à son image.

Laisser un commentaire